mailmunch-forms-widget-988267
 
  • La Chambre de Commerce

Mario Ciaburri, président et John Valley, secrétaire du Club de Motoneige de St-Donat


Mario Ciaburri: « Pour moi vivre ici c’est nature, santé et respect! »


John : « On peut faire beaucoup d’activités ici, alors qu’en Suisse beaucoup de choses sont interdites et en plus, j’ai été accueilli avec beaucoup de chaleur humaine c’est le paradis! »


C’est comme ça que le nouveau président M. Mario Ciaburri et M. John Valley secrétaire, décrivent la qualité de vie à Saint-Donat! M. Valley professionnel en administration issue de Suisse et passionnés de motoneige, est résident de Saint-Donat depuis 6 ans. Il a privilégié le Québec pour ses grands espaces, sa qualité de vie abordable et l’accueil des gens.


Mario Ciaburri
Mario Ciaburri

Propriétaire et adepte de Saint-Donat depuis plusieurs années, M. Ciaburri, aux portes de la retraite, désire s’installer en permanence dans notre beau coin de pays. Passionné de motoneige, il veut donner un nouveau souffle en modernisant la gestion et la vie au sein du club, tout en « mettant le motoneigiste au centre des priorités par entre autres, une grande qualité de services ainsi qu’un entretien impeccable des sentiers ».


Homme d’affaires aguerri, il voit son rôle comme celui d’un rassembleur et d’un émissaire auprès de la communauté de Saint-Donat. « Moi j’aime le monde et je crois que d’établir des liens forts avec les gens et les organismes du milieu dans le respect, c’est ça la clé du succès ! »


Pour lui, l’implication du club dans la communauté permettra à tous d’y trouver sa place, de contribuer au développement de Saint-Donat et d’y vivre en harmonie, en instaurant le respect, la crédibilité et en rétablissant la confiance des citoyens. « Selon lui, tous doivent s’apprivoiser et chacun doit connaître ce que l’autre peut lui apporter! » Voilà le grand défi qu’il veut relever en mobilisant un conseil d’administration doté d’entrepreneurs dynamiques et engagés autour de cette vision.


John Valley
John Valley

Pour se faire, la nécessité de travailler avec tous se fait sentir puisque l’explosion de la pratique de la motoneige cette année, liée au COVID, vient ternir la réputation des clubs et de la pratique du sport. En effet, plusieurs nouveaux adeptes n’étant pas membres d’aucun club ne respectent pas la règlementation ainsi que l’usage des sentiers. Selon Messieurs Ciaburri et Valley, « Il est impératif de sensibiliser ces gens face au respect des règles dans les sentiers, car plus de 40% des sentiers traversent des terrains privés et si on se fait fermer le passage à cause de malveillance de certains, cela portera un grand coup aux clubs du Québec et à leur crédibilité. »


C’est pour cela que M. Ciaburri veut exercer une direction favorisant l’implication dans la communauté et le partage autant de la vision, des décisions que des tâches. Pour lui, « les gestes concrets amènent la crédibilité et la confiance! »


Site web

Page Facebook

103 vues0 commentaire